08-11-2018 / Formation / / Établissements de santé / SIOPN13 : Comment garantir l’interopérabilité des applications de prescription ?

Découvrez SIOPN13

 

L’interopérabilité est au cœur des enjeux de transformation numérique des établissements de santé. Les Pharmacies à Usage Intérieure (PUI) sont des lieux particulièrement touchés par la question de l’interopérabilité : le circuit du médicament se compose de plusieurs applications qui doivent garantir une circulation sans rupture des informations échangées. Toute discontinuité des échanges entre les logiciels peut entraîner des erreurs graves entravant le bon déroulement du parcours de soins.

Phast-Services présentera sa nouvelle solution de vérification de l’interopérabilité des applications de prescription, SIOPN13, lors d’une web-conférence qui aura lieu :

JEUDI 08 NOVEMBRE 2018 – 11H00 À 12H00

Cette séance a pour but de faire découvrir comment SIOPN13 accompagne les établissements de santé dans leur démarche d’interopérabilité. Des experts présenteront le contexte dans lequel se déploie SIOPN13 , sa mise en œuvre ainsi que les résultats attendus.

Fiche technique
Titre : SIOPN13 : Comment garantir l’interopérabilité des applications de prescription ?
Date & heures : Jeudi 08 Novembre 2018, de 11h00 à 12h00
Conditions de participation : La participation aux web-conférences est gratuite.
Inscription et connexion à la web-conférence : Ouvrir la page Inscription. Remplir le formulaire en ligne puis cliquer sur le bouton « S’inscrire ».
Confirmation de l’inscription : Après validation de l’inscription, un mail de confirmation (émetteur : messenger@webex.com) vous est envoyé par l’administrateur de la web-conférence.
Modalités de connexion : Les modalités de connexion sont transmises avec le mail de confirmation de l’inscription.
Accueil des participants : Tests audio & vidéo 30 minutes avant le début de la web-conférence (soit à partir de 10h30)
Conseil : Hors prise de parole, mettre le téléphone en mode « mute/silence ».

Phast-Services présent aux JFBM 2018

Phast-Services sera présent aux 2èmes Journées Francophones de Biologie Médicale (JFBM) qui se dérouleront à l’AccorHotels Arena de Paris Bercy les 16 et 17 octobre 2018.

L’évènement rassemble la communauté des biologistes francophones autour d’ateliers scientifiques de haut niveau. Pour l’occasion, Phast-Services partagera son expertise en matière d’interopérabilité sémantique appliquée au domaine de la biologie médicale. Une équipe d’experts éclaircira notamment les points clés suivants :

  • En quoi l’interopérabilité sémantique est-elle un prérequis à la mise en place d’un parcours de soin coordonné et efficace ?
  • Comment CIOlab, le référentiel d’interopérabilité de la biologie médicale, assiste le biologiste dans la production et l’interprétation des résultats d’un examen ?
  • Comment Phast-Services accompagne les laboratoires dans l’intégration de la nomenclature LOINC dans les applications du circuit de biologie ?
  • Quelles sont les avancées de Phast dans la traduction française de SNOMED CT en coordination avec les pays à composante francophone (Suisse, Belgique, Luxembourg, Canada) ?
  • Comment la terminologie SNOMED CT relie les référentiels CIOlab et CIOdc, rendant possible une synergie entre circuit de biologie et circuit du médicament ?

Nous vous proposons de prendre rendez-vous afin de bénéficier d’un échange personnalisé avec nos experts tout au long du salon.

13-12-2018 / Formation / Établissement de santé / CIOdc : pour aller plus loin dans le référentiel d’interopérabilité du médicament

La prochaine web-formation consacrée au référentiel d’interopérabilité des médicaments CIOdc mettra l’accent sur les données en lien avec les exigences réglementaires et aura lieu :

JEUDI 13 DÉCEMBRE 2018 – 11H30 À 12H30

La formation abordera comment CIOdc apporte les données nécessaires pour décrire les spécialités en Dénomination Commune selon différents degrés de finesse.

Seront également présentées les données à caractères réglementaires qui touchent aux modalités de prescription, de dispensation et de facturation : rétrocession, groupe génériques, ATU, post-ATU.

Une partie sera ensuite dédiée aux données permettant la gestion des spécialités prises en charge en sus : articulation des données du référentiel LES avec les données HGHS déjà présentes dans CIOdc, synchronisation entre les données de l’établissement et les données LES, conditions pratiques de mise en œuvre pour alimenter FICHCOMP.

Fiche technique
Titre : CIOdc : pour aller plus loin dans le référentiel d’interopérabilité du médicament
Date & heures : Jeudi 13 Décembre 2018, de 11h30 à 12h30
Conditions de participation : La participation aux web-conférences est gratuite.
Inscription et connexion à la web-conférence : Ouvrir la page Inscription. Remplir le formulaire en ligne puis cliquer sur le bouton « S’inscrire ».
Confirmation de l’inscription : Après validation de l’inscription, un mail de confirmation (émetteur : messenger@webex.com) vous est envoyé par l’administrateur de la web-conférence.
Modalités de connexion : Les modalités de connexion sont transmises avec le mail de confirmation de l’inscription.
Accueil des participants : Tests audio & vidéo 30 minutes avant le début de la web-conférence (soit à partir de 11h00)
Conseil : Hors prise de parole, mettre le téléphone en mod

29-11-2018 / Formation / Établissement de santé / CIOdc : Initiation au référentiel d’interopérabilité

La prochaine web-formation consacrée au référentiel d’interopérabilité des médicaments CIOdc mettra l’accent sur les données en lien avec les exigences réglementaires et aura lieu :

JEUDI 29 NOVEMBRE 2018 – 11H30 À 12H30

La formation abordera comment CIOdc apporte les données nécessaires pour décrire les spécialités en Dénomination Commune selon différents degrés de finesse.

Seront également présentées les données à caractères réglementaires qui touchent aux modalités de prescription, de dispensation et de facturation : rétrocession, groupe génériques, ATU, post-ATU.

Une partie sera ensuite dédiée aux données permettant la gestion des spécialités prises en charge en sus : articulation des données du référentiel LES avec les données HGHS déjà présentes dans CIOdc, synchronisation entre les données de l’établissement et les données LES, conditions pratiques de mise en œuvre pour alimenter FICHCOMP.

Fiche technique
Titre : CIOdc : Initiation au référentiel d’interopérabilité
Date & heures : Jeudi 29 Novembre 2018, de 11h30 à 12h30
Conditions de participation : La participation aux web-conférences est gratuite.
Inscription et connexion à la web-conférence : Ouvrir la page Inscription. Remplir le formulaire en ligne puis cliquer sur le bouton « S’inscrire ».
Confirmation de l’inscription : Après validation de l’inscription, un mail de confirmation (émetteur : messenger@webex.com) vous est envoyé par l’administrateur de la web-conférence.
Modalités de connexion : Les modalités de connexion sont transmises avec le mail de confirmation de l’inscription.
Accueil des participants : Tests audio & vidéo 30 minutes avant le début de la web-conférence (soit à partir de 11h00)
Conseil : Hors prise de parole, mettre le téléphone en mode « mute/silence ».

Traduction de SNOMED CT : Coup d’envoi de la coopération entre pays francophones (10/2018)

Répondant à l’invitation de Phast-Services,  les organes de gouvernance des terminologies de santé des pays francophones se sont réunis à Paris le 27 septembre pour lancer la coopération sur la traduction de la terminologie SNOMED CT en français.

 

Engagement en faveur d’une traduction française commune de SNOMED CT

Canada, Belgique, Luxembourg, Suisse.  Depuis 2016, Phast-Services avait à plusieurs reprises échangé avec chacun des National Release Centers (NRC) des pays francophones membres de l’organisation à but non lucratif SNOMED International qui fait vivre SNOMED CT. L’augmentation de la fréquence de ces échanges en 2018 a révélé une convergence d’intérêts pour une coopération plus étroite sur la traduction en français de cette terminologie clinique. François Macary, responsable international en interopérabilité sémantique chez Phast-Services, a piloté la réunion organisée le 27 septembre à Paris. Il explique : « La rencontre des NRC francophones a confirmé cette convergence de vues en validant l’objectif d’aboutir à terme à une traduction française commune, avec un volant de synonymes suffisant pour satisfaire les besoins en termes francophones de chaque territoire et de chaque profession ».

Cette réunion a posé les premiers jalons de la coopération :

  • Identification d’un socle initial commun aux cinq traductions françaises existantes (la canadienne, la belge, la suisse, le starter set de SNOMED International et la française)
  • Établissement d’un guide éditorial et linguistique commun

 

SNOMED CT, au cœur du déploiement de la santé numérique

Pour mémoire, SNOMED CT est la terminologie clinique de référence pour rendre les dossiers médicaux interopérables entre eux et pour développer des services à valeur ajoutée exploitant son modèle ontologique : aide à la décision des cliniciens, veille infectiologique, alimentation des entrepôts big data en données de santé structurées et signifiantes …

Le rapport européen AssessCT publié en 2016 reconnait en SNOMED CT la pièce centrale incontournable d’un écosystème de terminologies nécessaire au déploiement de la santé numérique aux échelons continental, national et local. L’expérience des pays européens les plus avancés dans la santé numérique montre que cet écosystème qui varie selon les zones géographiques, assemble autour de SNOMED CT les classifications statistiques de l’OMS, les vocabulaires codés maintenus par les agences européennes, les nomenclatures et classifications nationales règlementaires, des ontologies de spécialités, ainsi que les terminologies LOINC et UCUM pour structurer résultats, signes vitaux et mesures anthropométriques.

 

Les cinq traductions françaises partielles existantes de SNOMED CT

La première traduction française entreprise par le Canada s’est interrompue en 2010 pour des questions de rapport coût/bénéfice. Plus récemment, la Belgique a entrepris sa propre traduction et la Suisse a fait de même sur un sous-ensemble réduit. En parallèle, un sous-ensemble de concepts d’usage fréquent, dénommé « starter set » a été traduit par SNOMED International avec le concours d’une équipe des Hôpitaux Universitaires de Genève. En France, l’association Phast signe en 2016 un partenariat avec IHTSDO permettant à Phast-Services d’initier la traduction française de SNOMED CT avec l’accord du ministère de la santé.

 

Phast-Services encourage l’utilisation de SNOMED CT en France

Depuis plusieurs années, Phast-Services contribue à la traduction française de SNOMED CT et à sa diffusion en France. En 2017, plus de 4 800 concepts en rapport avec les circuits du médicament et des examens de biologie sont traduits et un browser permettant de naviguer dans la terminologie en français est mis en ligne. En 2018, Phast-Services dévoile son projet de synergie entre le circuit du médicament et le circuit de biologie réalisé à l’aide de SNOMED CT. La naissance de ce groupe de coopération francophone, animé et coordonné à titre temporaire par Phast-Services, marque une nouvelle étape dans la dynamique de diffusion de SNOMED CT en France.

15-11-2018 / Formation / Établissements de santé / CIOdm

La prochaine web-conférence dédiée à la présentation du référentiel d’interopérabilité des dispositifs médicaux aura lieu :

JEUDI 15 NOVEMBRE 2018 – 14H30 À 15H30

Le référentiel CIOdm porte les informations descriptives nécessaires à la gestion des DM dans les logiciels hospitaliers, en conformité avec la règlementation : facturation hors-GHS (LPP), engagements CBU/CAQES (indications de pose des DMI, Cladimed), traçabilité sanitaire (lecture des codes-barres), etc. Le partage de ce référentiel par l’ensemble des logiciels du circuit des DM contribue à l’interopérabilité des échanges au sein de l’établissement de santé et entre les différents sites du GHT.

Les points suivants seront abordés au cours de la formation :

  • Présentation de Phast-Services
  • Contenu du référentiel d’interopérabilité CIOdm
  • Conditions d’utilisation dans les logiciels
  • Services supports
  • Dernières actualités : GMDN, nomenclature des catégories homogènes, nomenclature achat

En fin de session, un temps sera consacré aux questions des participants..

Fiche technique
Titre : CIOdm
Date & heures : Jeudi 15 Novembre 2018, de 14h30 à 15h30
Conditions de participation : La participation aux web-conférences est gratuite.
Inscription et connexion à la web-conférence : Ouvrir la page Inscription. Remplir le formulaire en ligne puis cliquer sur le bouton « S’inscrire ».
Confirmation de l’inscription : Après validation de l’inscription, un mail de confirmation (émetteur : messenger@webex.com) vous est envoyé par l’administrateur de la web-conférence.
Modalités de connexion : Les modalités de connexion sont transmises avec le mail de confirmation de l’inscription.
Accueil des participants : Tests audio & vidéo 30 minutes avant le début de la web-conférence (soit à partir de 14h00)
Conseil : Hors prise de parole, mettre le téléphone en mode « mute/silence ».

Symposium Codes-barres et référentiel d’interopérabilité
au service de la traçabilité des DM

Les codes-barres représentent un outil majeur au service de la traçabilité des DM. Leur utilisation en milieu hospitalier, de plus en plus répandue, est appelée à se généraliser avec l’entrée en application prochaine du règlement européen et la mise en place de l’identification unique des DM (UDI).

Un symposium sera consacré à ce sujet lors des prochaines journées Euro-Pharmat de Nancy.*

MARDI 16 OCTOBRE DE 18H45 À 19H45 (Salle 106)

Animé par Phast-Services, le symposium s’adresse aux professionnels hospitaliers (pharmaciens, préparateurs, etc.) souhaitant mieux appréhender l’environnement et les conditions de mise en place d’une solution de traçabilité des DM par lecture des codes-barres à l’hôpital.

Les points suivants seront abordés durant le symposium :
– Présentation des principaux types de codes-barres rencontrés à l’hôpital
– Standards de codification employés par les fabricants
– Outils nécessaires à la reconnaissance des codes-barres
– Bénéfices apportés par le référentiel d’interopérabilité CIOdm
– Évolutions attendues avec l’entrée en application du règlement européen.

Le symposium débutera par une présentation d’environ 30 minutes, suivie d’un temps d’échange et de réponses aux questions des participants.

(*) Participation gratuite pour toute personne disposant d’un accès aux journées EURO-PHARMAT.
Pour en savoir plus sur les journées Euro-Pharmat : http://www.euro-pharmat.com/prochaine-edition-nancy

CIOlab & CIOdc : Visibilité croisée entre circuit du médicament
et circuit de biologie (09/2018)

Les médicaments pris par un patient interagissent fréquemment avec ses examens de biologie médicale : bactériologie et antibiothérapie, hémostase et traitement anticoagulant, sérologie et antiviraux, dosage de principe actif dans le sang… Les acteurs impliqués dans le circuit du médicament (pharmacien de la PUI), dans le circuit de biologie (biologiste et son équipe) ou dans les deux circuits (prescripteurs et soignants) aspirent donc à accroître leur visibilité sur ces données croisées.

 

Dans un sens, il s’agit pour le prescripteur, le pharmacien et le soignant d’ajuster le traitement médicamenteux en cours au vu des derniers résultats d’examens interprétés par le biologiste. Dans l’autre sens, il s’agit pour le biologiste de s’assurer en phase pré-analytique que le traitement médicamenteux ne compromet pas la réalisation de l’examen, puis en phase post-analytique de délivrer une interprétation juste, prenant en compte l’ensemble des éléments cliniques pertinents associés à la prescription, dont les traitements médicamenteux en cours.

 

Trois éléments conditionnent cette visibilité croisée entre les deux circuits :

  • La dématérialisation du circuit du médicament appuyée sur le référentiel sémantique CIOdc exploité par les logiciels de prescription, dispensation, et de soins.
  • La dématérialisation du circuit des examens de biologie appuyée sur le référentiel sémantique CIOlab exploité par le dossier patient informatisé et par le système informatique du laboratoire, et l’enrichissement des prescriptions de biologie par les éléments cliniques pertinents structurés à l’aide de ce référentiel.
  • La mise en relation des représentations des médicaments des deux référentiels CIOdc et CIOlab, grâce à la terminologie de référence SNOMED CT qui joue le rôle de pivot et indexe les médicaments avec le niveau de granularité qui convient à chacun des acteurs.

 

La publication de la version de rentrée 2018 de CIOlab met ces conditions à portée de projet des établissements. Comme illustré par la visionneuse en ligne de CIOlab, il est désormais possible d’accéder au détail des spécialités de médicaments du référentiel CIOdc correspondant à une catégorie de traitement médicamenteux en interaction avec un examen de biologie dans CIOlab.

 

Une implémentation correcte des référentiels par les logiciels métier met le biologiste en mesure de vérifier les interactions d’une spécialité particulière prise par le patient, avec sa prescription d’examens en cours, ou réciproquement, permet au pharmacien de dispenser la spécialité d’antibiotique satisfaisant la prescription médicamenteuse confortée par les résultats de l’antibiogramme transmis par le service de bactériologie.

 

Cette synergie entre les deux circuits sera montrée au prochain événement SNOMED CT Expo à Vancouver le 18 octobre, et constituera l’un des axes de la prochaine web-conférence sur le référentiel CIOlab prévue pour le 24 octobre.

 

Les inscriptions à la web-conférence sont ouvertes et se font à partir du lien suivant : http://www.phast-services.fr/ciolab-referentiel-dinteroperabilite/

24-10-2018 / Formation / Établissements de santé / CIOlab, référentiel d’interopérabilité

La prochaine présentation pédagogique du référentiel d’interopérabilité CIOlab aura lieu :

MERCREDI 24 OCTOBRE, DE 14H00* À 15H00

Cette web-conférence a pour objectif de présenter aux participants le contenu et la mise en œuvre du référentiel d’interopérabilité applicable à la biologie médicale dans le contexte réglementaire et normatif : dispositions du code de la santé publique impactant l’interopérabilité des laboratoires, standards internationaux et cadre d’interopérabilité national.

À travers une démonstration web et des exemples concrets, elle traitera les points suivants :

  • Les contenus : les vocabulaires codés mobilisés par les échanges de demandes et résultats d’examens, et par les catalogues d’examens et manuels de prélèvements.
  • Les bénéfices attendus : la fiabilisation de la prescription connectée, du processus de prélèvement, des flux de sous-traitance, de l’intégration des résultats de biologie médicale dans les dossiers patients informatisés.
  • La mise en place : la standardisation des fichiers des différentes applications et leurs mises à jour automatiques.

Deux conférenciers l’animeront : le médecin biologiste en charge de la réalisation du référentiel (Valérie DESBOIS-PELISSIER) et le responsable de l’interopérabilité sémantique (François MACARY). Elle s’adresse aux biologistes des établissements de soins, aux chefs de projets SIL et DPI ainsi qu’aux personnes impliquées dans les schémas directeurs des GHT. Elle concerne également les maîtrises d’ouvrage nationales, régionales et territoriales.

En fin de session, un temps sera consacré aux questions des participants.

*Accueil dès 13h30 pour une aide à la connexion.

Fiche technique
Titre : CIOlab, référentiel d’interopérabilité
Date & heures : Mercredi 24 octobre 2018, de 14h00 à 15h00
Conditions de participation : La participation aux web-conférences est gratuite.
Inscription et connexion à la web-conférence : Ouvrir la page Inscription. Remplir le formulaire en ligne puis cliquer sur le bouton « S’inscrire ».
Confirmation de l’inscription : Après validation de l’inscription, un mail de confirmation (émetteur : messenger@webex.com) vous est envoyé par l’administrateur de la web-conférence.
Modalités de connexion : Les modalités de connexion sont transmises avec le mail de confirmation de l’inscription.
Accueil des participants : Tests audio & vidéo 30 minutes avant le début de la web-conférence (soit à partir de 13h30)
Conseil : Hors prise de parole, mettre le téléphone en mode « mute/silence ».